Grand prix de Perpignan

Ce dimanche, dans le vent et la fraîcheur hivernale, Vincent a pris le départ de la cyclosportive Grand prix de Perpignan. Sur un parcours raccourcis à 73km suite aux nombreux travaux routiers de notre beau départements. Voici son retour : 

"C’était bien compliqué et assez rude comme course de reprise, avec un temps à ne pas mettre tous les coureurs dehors. J’ai réussi à me placer dans les 20 pour éviter les chutes, les rafales qui jettent les coureurs au fossé, et les cassures. J’ai fait l’élastique à l’arrière quand ça allait trop fort, mais j’ai pu intégrer le groupe de tête. J’ai finalement sauté à Saint Cyprien, et je me suis relevé en rentrant tranquillement. Je finis loin, 43e.

Niveau physique, je pense avoir validé mon travail foncier. Mais comme je m’y attendais, j’étais diesel et j’ai eu du mal à encaisser les changements de rythme. Je suis un peu déçu de ne pas avoir pu rester dans le groupe de tête jusqu’au bout. Au moins, je sais ce qu’il me reste à travailler à 5 semaines de Banyoles et 7 semaines de Marseille."

De bon augure pour les prochaines échéances.

Vincent grand prix Perpignan